Pharmacie sans ordonnance livraison rapide 24h: acheter viagra en ligne en France.

Microsoft powerpoint - symptomes digestifs nausées vomissements.ppt [mode de compatibilité]

2ème cycle – MID – item 69 – Symptômes digestifs SYMPTOMES DIGESTIFS :
I -Nausées, vomissements
40 % en phase terminale considérés comme  * Étirement de la capsule hépatique* Irritation de la muqueuse intestinale médiastinale (compression du défilé du X) STIMULATION DE LA ZONE GACHETTE DES CHEMOREC (Opiacés, Toxiques, Hypercalcémie, …) 2ème cycle – MID – item 69 – Symptômes digestifs REGLES D’UTILISATION DES ANTIEMETIQUES Prévoir une voie d’administration alternative àla voie orale si besoin : prophylaxie lors de certaines situations (nauséesau moment des repas par exemple).
Vomissements post‐prandiaux, vomissementsfréquents, obstruction intestinale, effet rapide Répéter la dose per os si le patient vomit dans la souhaité, administration continue (voie sous‐ cutanée, IV, IM ou intra‐rectale).
MEDICAMENTS A EFFET SPECIFIQUE SUR UN  (chimiothérapie, traitements métaboliques, opioïdes) Les inhibiteurs de la sérotonine sous cutané Sétrons et dans le traitement des vomissements post * le plus actif : Haldol® utilisable per os, IV, sous cutané 1 mg toutes les 4 à 8 heures.
2ème cycle – MID – item 69 – Symptômes digestifs Mesure Générales dès les 1ers Symptômes (cf Tableau*) Puissante action antisécrétoire sur l’ensemble du tube digestif  et/ou élim
facteur (s
esponsable
responsable (s
utile dans les fistules digestives,  diarrhées rebelles,  Changement de dose, de traitement, de voie d’administration
vomissements rebelles des syndromes occlusifs néoplasiques non chirurgicaux Utiliser antiémétique spécifique (à réévaluer à 2 jours) Selon la cause, substituer ou ajouter un antiémétique spécifique Pour les cas réfractaires, associer antiémétiques agissant sur les 3
sites(cortex, CTZ, tractus gastro-intestinal) et éventuellement
utiliser un corticoïde
Si occlusion : Protocole occlusion (cf**) * MESURES GENERALES DE TRAITEMENT DES NAUSES‐ • Donner des soins de bouche (cf protocole***) • Rassurer le patient : lui expliquer la situation, l’informer, répondre à ses questions.
• Procurer un environnement calme, sécurisant, sans • Augmenter les opioïdes de façon progressive • Préconiser le repos et éviter les mouvements rapides de tête si nausée lors des mouvements.
antidépresseurs,…) pour limiter la dose d’opioïde.
• Alimenter de façon progressive, selon le désir, avec aliments sans odeur trop forte, au besoin froids, etbien présentés.
2ème cycle – MID – item 69 – Symptômes digestifs ** VOMISSEMENTS REBELLES PAR OCCLUSION INTESTINALES  - Viscéralgine R seule si pas d’autre possibilité.
MALIGNE NON‐RESECABLE EN SOINS PALLIATIFS * Corticoïdes : Solumédrol (Méthylprédnisolone) ou équivalent : 1 à 4 mg/Kg/24 h en IV en 1 h le matin, 5 jours (possible voie SC en 2 * SNG au moins les 3 premiers jours.
* Antalgiques si nécessaire : 1er, 2ème, ou 3ème palier de l’OMS.
* Antiémétique : Haldol® (halopéridol) 1 à 5 mg/8 h SC ou IV, ou Largactil® (chlorpromazine) 25 à 50 mg/8h SC ou IV* Antisécrétoire antispasmodique : SUCCES : Arrêt des Corticoïdes
ECHEC : Sandostatine® (Octréotide 200
- Scopolamine® (Hyoscine Hyobromide) 0,25 à 0,5mg/toutes les 4 à 6 ECHEC : Gastrostomie chirurgicale
SUCCES : Recherche de la plus petite
- Scoburen® (Butylbromure de Scopolamine), (moins d’effets indésirables centraux que la Scopolamine, correspond anciennement au Buscopan® qui n’est plus fabriqué en France) 20 à 40 mg/8 h SC ou IV SYMPTOMES DIGESTIFS :
II –La Constipation
Constante en fin de vie, due à :  * Alitement* Déshydratation* Morphiniques Hydratation parentérale (sous cutanée !) * Obstructions sévères car il existe un risque rapide * Retentissement digestif de pathologies souvent multiples… de déshydratation en 24/36 h avec soif, hypotension,léthargie).
2ème cycle – MID – item 69 – Symptômes digestifs * Anamnèse++ « en y pensant toujours, on n’y pense  * Pas de Soins Palliatifs sans toucher rectal (fécalome++ et fausse diarrhée) « 3 jours sans selle =  * Favoriser l’exonération aux toilettes tant que faire se peut (ou sur chaise percée) * Sous morphinique : constipation constante (pas de  * Prescriptions anticipées nécessaires, orientées sur la  Encadré 1 : les causes de constipation : ‐ Laxatifs lubrifiants (huile) avec risque  hyoscine bromure (scopolamine), antiparkinsoniens, fer, antiacides, anticonvulsivantsEffets indirects de la maladie+++ ‐ laxatifs de lest, mucilages (ballonnement ++  et nécessité d’hydratation importante) * Perte d’appétit, diminution des fibres alimentaires, *Installation du patient, horaires inhabituels, intimité, 2ème cycle – MID – item 69 – Symptômes digestifs Encadré 2 : les moyens non médicamenteux : Maintenir une activité physique minimale… Si alitement complet, proposer(sur avis médical) un massage du * Troubles métaboliques (hypokaliémie, hypercalcémie) * Hydratation, jus de fruit frais, comportes et jus de Maintenir un environnement favorisant +++ * Accès aux boissons, installation au repas, aides à la prise *Accès et installation aux toilettes ou aides techniques (bassin, chaise garde robe), respect de l’intimité et des * Fissure anale, hémorroïdes, prolapsus habitudes (horaires…) utiliser changes et protections avecparcimonie.
Encadré 3 : Évaluation de la constipation : Antécédents de constipation, fréquence habituelle Caractéristiques des selles (consistance, fréquence) Existence ou non d’une envie de défécation Penser à rechercher la constipation sur colostomie… * Nausées, vomissements, douleurs* Distension abdominale, flatulences* Troubles urinaires, confusion 2ème cycle – MID – item 69 – Symptômes digestifs Effet habituel environ 12 h après la prise Encadre 5 : CLASSES THERAPEUTIQUES ET MODALITES D’USAGE Spécialité
Dose Habituelle
Thérapeutique
Effet habituel environ 12 h après la prise Effet retardé, nécessite prise quotidienne, efficace après 48 h X-prep ® poudre sol.buv. 1 sachet le soir Après échec des autres classes, en l’absence d’obstacle… Effet rapide, nécessitant installation adaptée et disponibilité du

Source: http://www.med.univ-montp1.fr/enseignement/cycle_2/MID/Ressources_locales/Spal/MID_Spal_Item_69_symptomes_digestifs.pdf

3b2_to_ps.ps 1.27

Consolidated TEXT produced by the CONSLEG system of the Office for Official Publications of the European Communities Office for Official Publications of the European Communities1986L0362 — EN — 06.05.2004 — 035.001 — 1 This document is meant purely as a documentation tool and the institutions do not assume any liability for its contents COUNCIL DIRECTIVE of 24 July 1986

tratamiento de las enfermedades reumaticas y todo tipo

Dr. Teresa Villanueva Lobo Dr. Luis Hernandez Herrero TREATMENT OF THE RHEUMATIC ILLNESSES AND ALL TYPE OF AFFECTIONS OSTEOMUSCULARES FOR THERMOPERCUSSION One of each four people in Spain suffers some type of rheumatic illness, as it reveals a study realized socialsanitary on this type of affections. This study on the rheumatic illnesses in Spain has been carried out by the cabinet P

Copyright © 2010-2014 Sedative Dosing Pdf