Sante

Dans le cadre d’un cycle d’« Apéritifs-Débat » Cafétéria du F.J.T des Oiseaux, rue des Cras COTE FACE, CA VA BIEN • Des progrès considérables : allongement de la durée moyenne de vie, amélioration notable du bien-être. • Découverte de nouveaux médicaments et de nouvelles techniques : régression ou disparition de nombre de grandes épidémies : tuberculose, poliomyélite, syphilis, etc., amélioration sensible des conditions de vie et d’hygiène, notamment en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. • L’action d’association d’usagers dans certains domaines a permis d’obtenir un partage des informations avec les patients et une influence relative de ces associations sur la politique à mettre en place. • Mais, depuis Pasteur rien n’arrête plus la marche triomphante de la science et de la technique… COTE PILE, UNE « CATASTROPHE » EN PUISSANCE : • Le SIDA est venu nous rappeler que, malheureusement, un certain nombre de grands fléaux résistent à cette marche triomphante : cancers, myopathies, etc. • L’inégalité dans l’accès aux soins se creuse entre les pays du nord et du sud (c’est peu de le dire), mais aussi au sein de nos propres sociétés et pas seulement aux États-Unis. • La médicalisation croissante de la société fait que l’on assiste progressivement à la mise en place d’un ¨bio- pouvoir ( M.Foucault) qui prétend non plus seulement lutter contre la mort mais gérer nos vies. • Il s’ensuit une demande effrénée de consommation de soins et de performances techniques. La médecine est appelée pour des questions de notre vie : procréation artificielle, pilule du bonheur, viagra, etc. • Les conséquences en sont connues : accroissement continu des dépenses de santé, gouffre financier. ;; FACE A CETTE SITUATION, QUELLES REPONSES ? • Une politique de santé faisant appel à la responsabilisation des acteurs a-t-elle des chances de réussir dans un domaine qui concentre sur lui une grande partie des problèmes de la société ? • Les multiples campagnes de prévention ou de prohibition, préservatif, tabac alcool, outre le fait qu’elles entraînent un contrôle social sur les individus, ont-elles une chance de réussir ? • Et finalement la santé doit-elle obéir à des critères de rentabilité ? Nous vous proposons deux regards croisés sur ces questions : ceux d’un usager et d’un professionnel de santé. Christian Magnin-Feysot Fondateur de l’ARUCAH (Représentants des Usagers dans les CA des Hôpitaux de FC) et Claude Magnin, Médecin généraliste Ca vous intéresse ? Venez en discuter avec nous ! Invitez autour de vous des personnes intéressées par le débat ! Organisé pour EPI par Gilles Spicher g.spicher1@voila.fr __________________________________________________________________________________________ EPI est une association loi 1901 visant à : favoriser le débat ouvert et libre, l'exploration de voies nouvelles pour une société dynamique, plus démocratique, plus solidaire et respectueuse de l'environnement, permettre à des personnes d'origines professionnelles et associatives diverses, de se rencontrer, d'échanger et de débattre, ouvrir des réflexions sur des enjeux politiques et de société et susciter des propositions.

Source: http://www.epibesancon.fr/InvitDebats/2004/Sante.pdf

My shin-níx

Pentadecpeptide & Amino Maszk A Pentadecpeptide & Amino maszk nagyon hatásos. Fı alkotóeleme az argireline, de magas arányban tartalmaz bırépítı fehérjéket és matrixyllal egészül ki. Az argireline könnyen felszívódik a bırben, amely kisimítja, csökkenti a ráncokat, lassítja az öregedés folyamatait. A matrixyl nevő hatóanyag, mely maga a mikro kollagén, m

Fkg_nyt_response

Statement of Frederick K. Goodwin M. D. regarding the 11-21-08 New York Times article by Gardiner Harris and the follow up editorial of Nov 29 Mr. Harris’ article is filled with misstatements of fact, and incorrect implications; which also characterize the brief mention of me in the Nov 29 editorial. Let me first note that I spent nearly an hour on the phone with Mr. Harris, and followed this

Copyright ©2018 Sedative Dosing Pdf