No está claro cuán grande es el papel de los antibióticos https://antibioticos-wiki.es en las relaciones competitivas entre los microorganismos en condiciones naturales. Zelman Waxman creía que este papel era mínimo, los antibióticos no se forman sino en culturas limpias en entornos ricos. Posteriormente, sin embargo, se descubrió que en muchos productos, la actividad de síntesis de antibióticos aumenta en presencia de otros tipos o productos específicos de su metabolismo.

Chufes.ma

CAT DEVANT UN INFARCTUS MESENTERIQUE
Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI

PLAN :

INTRODUCTION
ORIENTATION DIAGNOSTIQUE :
I- Contexte
II- Symptomatologie :
A- Douleur abdominale

B- Etat de choc
C- Signes accompagnateurs

D- Examen clinique
III- Signes radiologiques :
A- ASP

B- Echographie
C- TDM+++
D- Artériographie


IV- Formes cliniques :
A- Infarctus mésentérique par thrombose veineuse mésentérique

B- Infarctus mésentérique à vaisseaux perméables

PEC THERAPEUTIQUE :
I- Mise en condition du malade
II- Réanimation
III- Traitement de la cause
IV- Traitement chirurgical :

A- Entrepris le plutôt possible en 3 temps
B- Indications :
1- Infarctus étendu
2- Infarctus limité

C- Suites opératoires
V- Prévention
CONCLUSION

CAT DEVANT UN INFARCTUS MESENTERIQUE
Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI

INTRODUCTION :
- Urgence abdominale chirurgicale rare.
- Survient dans un terrain particulier : athérosclérose ; embolie….
- Mortalité élevée de 70-92% malgré les progrès de l’imagerie et de la réanimation.
- L’infarctus mésentérique signe l’ischémie irréversible et la nécrose de la paroi intestinale ; e sd est
précédé par le sd d’ischémie intestinale aiguë ; où le traitement est plutôt conservateur.
- Ce sd est secondaire à 3 mécanismes :
• Occlusion artérielle : thrombose ou embole. • Occlusion veineuse : secondaire à un foyer infectieux ; une néoplasie ; un trouble de • Ischémie non occlusive : par hypovolémie.
ORIENTATION DIAGNOSTIQUE :
- Le diagnostic est posé devant un certain nombre de critères : contexte ; symptomatologie et radiologie.
I- Contexte :
A- Interrogatoire :
- Cardiopathie (connue ; traitée) : RM ; ACFA.
- Tabagisme ; âge ; athérosclérose ;
- Chirurgie (cardiaque….) ;
- ATCD de phlébite.
B- Examen général :
- Arythmie ; valvulopathie ; signes d’atteinte périphérique (ischémie des MI ; phlébite).
II- Symptomatologie :
- Le tableau d’urgence abdominale aigue est dominé par 2 signes : la douleur et le choc :
A- Douleur abdominale :
- Brutale ; svt post prandiale ; diffuse et constante ; sans paroxysme.
B- Etat de choc : précoce avec collapsus (pâleur ; cyanose ; pouls filant ; hypotension).
C- Signes accompagnateurs : arrêt des matières et des gaz ; précédées parfois de diarrhée
sanglante.
D- Examen clinique : pauvre ; contrastant avec l’intensité des signes fonctionnels ;
- Silence abdominal avec défense ;
- AEG + déshydratation ;
- Parfois matité déclive.
N.B : devant cette symptomatologie atypique avec un contexte particulier ; l’imagerie doit être
pratiquée en urgence (le plus rapidement possible) afin d’établir le diagnostic positif et d’indiquer un geste thérapeutique urgent ; pour éviter l’extension et l’aggravation de l’ischémie. III- Signes radiologiques :
A- ASP :
image hydroaérique.

B- Echographie :
- Epaississement ;
- Epanchement ;
- Absence de péristaltisme.
- Doppler : absence de flux au niveau de la veine et l’artère mésentérique.
C- TDM+++ :
- Diagnostic positif et de gravité ;
- Epaississement ; ascite ; infiltration de la graisse mésentérique ;
- Visualisation directe du thrombus au niveau des vaisseaux après injection du produit de
contraste +++ ;
- Absence de prise de contraste de la paroi intestinale atteinte+++.
D- Artériographie :
- Surtout réalisée en cas de doute après le scanner : image et arrêt cupuliforme.
IV- Formes cliniques :
A- Infarctus mésentérique par thrombose veineuse mésentérique :
- Installation progressive ;
- Douleur abdominale diffuse ; nausées ; vomissements ;
- Etat général conservé !
- Contexte : maladie de Vaquez ; ATCD de phlébite ; infection.
- Artère perméable à l’artériographie !!!
B- Infarctus mésentérique à vaisseaux perméables :
- Contexte : chirurgie cardiaque ; grands brûlés…
- Douleur ; collapsus ; choc.
- Artériographie : artère perméable mais spasmée.
DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL :
- Si forme aigue ; diagnostic différentiel avec :
• Infarctus du myocarde (postéro diaphragmatique).
PEC THERAPEUTIQUE :
I- Mise en condition du malade :

• Voie veineuse périphérique de bon calibre ; • Intubation-ventilation si troubles de conscience ; • Sonde gastrique : aspiration digestive ;
II- Réanimation :
• Lutte contre le collapsus (remplissage par macromolécules ; transfusion). • Rééquilibration hydroélectrolytique. • Correction de l’acidose métabolique par sérum bicarbonaté. • Antibiothérapie par voie générale : large spectre.
III- Traitement de la cause :
• Anticoagulants ; antiagrégants plaquettaires.
IV- Traitement chirurgical :
A- Entrepris le plutôt possible en 3 temps :
1- Exploration des lésions :

- Confirmer l’infarctus ;
- Préciser l’étendue et la topographie des lésions ;
- Rechercher la cause.
2- Rétablissement du flux : geste vasculaire
- Fogartisation pour embolectomie ou thrombectomie ;
- Thrombo endartériectomie pour la thrombose ;
- Pontage aorto mésentérique par greffon veineux ou prothétique ;
- Réimplantation de l’artère mésentérique.
3- Geste intestinal :
- Résection intestinale : La continuité est rétablie dans l’immédiat si les conditions locales le
Permettent càd la tranche de section saigne bien et absence d’infection péritonéale.
- Sinon stomie digestive.

B- Indications :
1- Infarctus étendu :
- Quelque soit l’origine ;
- La résection est illusoire : incompatible avec la vie ; risque d’intestin court ;
- Pronostic effroyable !!
2- Infarctus limité : +++ intérêt de pec rapide
a- Origine artérielle :
- Artère mésentérique sup. ne bat pas à son origine :

b- Origine veineuse :
- Résection intestinale ;
- Thrombectomie veineuse non nécessaire.
C- Suites opératoires :
- Poursuivre la réanimation et l’antibiothérapie.
- Surveillance : diurèse ; TA ; température…
- Anti-coagulants : en fonction de la cause.
- 2 complications peuvent survenir dans les suites immédiates :
• Récidive de l’accident ischémique ; - A long terme : si résection intestinale étendue→ problèmes nutritionnels V- Prévention :
- Lutte contre les facteurs de risque cardiovasculaires :
• Antiagrégants plaquettaires dose antiagrégante.
CONCLUSION :
- Accident rare.
- Mortalité élevée malgré les progrès de l’imagerie et de la réanimation.
- Intérêt de la prévention+++.

Source: http://www.chufes.ma/amirf/Cours/chirurgie_admission/5.pdf

apotheke-mechernich.de

PHARMAZIE O r a l e G e r i n n u n G s h e m m e rVitaminpräparate) bei, wobei Letzteres nur für Phenprocoumon und Warfarin gilt. Dabei kann man näherungsweise davon ausgehen, dass 1 mg Vitamin K etwa die Wirkung von 1 mg Wirkstoff neutralisiert. In 50 g Rindfleisch sind beispielsweise 0,1 g Vitamin K enthal-Von Peter M. Schweikert-Wehner / Rund eine Million Menschen in Deutschland be

Copyright ©2018 Sedative Dosing Pdf